Mastère Spécialisé Centrale - ESSEC EntrepreneursMastères Spécialisés MS/MSc's


Discutez avec Benoît

 Étudiant - Ambassadeur 2014

Rencontrez-nous

Demandez la brochure

Contacts
Christine Bonelle, Chargée de Programme

La volonté d’entreprendre

Le monde change et fait face à de nombreux défis : Quelles énergies pour demain ? Comment préserver l’environnement ? Quelle exploitation durable des ressources de la planète ? Quelle circulation des hommes, des biens, des idées ?

Pour relever ces challenges, nos sociétés ont besoin d’hommes et de femmes capables d’appréhender les problèmes sous différents angles : techniques, économiques, humains, politiques, sociétaux. ,. On le sait, il n’y a pas de bonne solution technique s’il n’existe pas une équation économique permettant de la viabiliser. Pas plus qu’il n’existe d’équation économique acceptable si celle-ci impacte de manière intolérable l’environnement.

Sortir du cadre, chercher et déployer des solutions nouvelles, et créer de nouveaux modèles sont les moteurs d’un progrès plus que jamais attendu. L’approche transdisciplinaire est un « must ».

Les perspectives de carrière

Ce Mastère Spécialisé ouvre des débouchés résolument tournés vers le management des entreprises et d’entrepreneurs au sens large : créateur d’entreprise ; bras droit d’un patron de PME ; responsable d’un centre de profit ; responsable de business unit ; responsable de filiale…

De façon générale, il donne aux étudiants toutes les compétences et attitudes pour gérer et développer un business, quelle que soit sa forme juridique et son organisation.

Il prépare également aux métiers d’accompagnement des entrepreneurs : chargé d’affaires dans un incubateur, une cellule de valorisation de la recherche, une structure d’aide au développement économique et industriel, analyste ou investisseur dans une structure de financement de projets ou d’entreprises, chargé de mission, analyste, dans une structure de fusion/acquisition, juriste spécialisé en levées de fonds…

Le profil des promotions

  • 60% d’ingénieurs et de scientifiques
  • 35% d’étudiants en économie et gestion
  • 5% de littéraires, juristes ou diplômés en sciences politiques
  • 70% d’étudiants en poursuite d’étude, dans le cadre d’un CDD ou d’une convention de stage
  • 30% de cadres en activité professionnelle
  • Une moyenne d’âge de 27 ans