L'édition 2012 de la BCG Strategy Cup remportée par une équipe du Double Diplôme ESSEC-Centrale Paris
4/04/2012

The Boston Consulting Group, réunit tous les ans plus de 150 équipes de toute les Grandes Écoles d'ingénieurs et de commerce autour de deux études de cas successives.



4/04/2012

L'édition 2012 de la BCG Strategy Cup remportée par une équipe du Double Diplôme ESSEC-Centrale Paris

The Boston Consulting Group, réunit tous les ans plus de 150 équipes de toute les Grandes Écoles d'ingénieurs et de commerce autour de deux études de cas successives.

En quoi consiste la BCG Srategy Cup ?

Ce concours, organisé par le cabinet de conseil en stratégie The Boston Consulting Group, réunit tous les ans plus de 150 équipes de toute les Grandes Écoles d'ingénieurs et de commerce autour de deux études de cas successives. Cette année, la première portait sur l'entreprise Tupperware Nordics et les solutions pour augmenter ses ventes et la seconde sur l'opportunité pour un grand groupe de vignobles américains d'acheter un vignoble français.

Pouvez-vous présenter rapidement votre projet et les points forts qui vous ont permis de gagner ?

Sur le cas Tupperware, nous avons essayé d'être aussi complets que possible et de tendre vers une vision du cas à 360°, en abordant des considérations aussi bien marketing que financières et même managériales. Nous avons aussi essayé de répondre à toutes les questions posées de manière équilibrée et ainsi de ne pas nous cantonner aux sujets que nous pensions maîtriser le mieux.

Pour la finale, nous devions en un temps très limité faire une recommandation d’acquisition pour un client dans le domaine du vin. Nous nous doutions que tous les groupes finalistes arriveraient probablement à travers l’analyse et les calculs à des résultats très proches, ce qui a d’ailleurs été le cas. Nous avons donc passé beaucoup de temps à approfondir nos recommandations « cœur » pour nous assurer d’être extrêmement convaincants dessus, puis nous avons travaillé sur des recommandations qui allaient au-delà du sujet pour nous démarquer de nos concurrents.

Votre équipe est constituée d'étudiants du double-diplôme ECP/ESSEC, quel a été l'apport de votre expérience au sein du programme dans cette victoire ?

On pourrait reprocher aux double-diplômés de suivre tous les mêmes cours une fois arrivés à l’ESSEC et d’avoir tous les mêmes aspirations. Dans notre cas, les parcours à l’Essec sont très différents : si Jie et Jonathan suivent la filière finance d’entreprise, Nicolas s’est tourné tout naturellement vers entrepreneuriat et Xavier suit le cursus de la chaire LVMH.

C’est cette diversité des parcours et des centres d’intérêt qui nous a permis, dans un premier temps, d’acquérir des compétences et des approches très différentes à travers nos cours à l’Essec et, dans un deuxième temps, de les combiner dans le cadre de la BCG Cup pour donner plus d’envergure à nos propositions.

Une fois votre double diplôme en poche, quels sont les projets professionnels que vous rêver d'accomplir ?

Pour notre dernière année à Centrale, nous nous orientons chacun dans une spécialisation différente : Mathématiques appliquées pour Jie, Energie pour Jonathan, Systèmes informatiques pour Nicolas et Génie industriel pour Xavier.

Au-delà de la richesse et la diversité des parcours, c’est surtout leur complémentarité qui nous intéresse: dans un monde où les problématiques sont traitées de plus en plus horizontalement dans les entreprises, une compétence technique se complète très naturellement par des compétences managériales.

Nous espérons tous mettre à profit nos double-compétences dans nos secteurs de prédilection : le financement de start-up dans l’énergie pour Jonathan, la promotion de l’image de marque dans le vin pour Xavier, la création d’entreprise pour Nicolas et le private equity pour Jie.

Retour aux actualités